Archives de Catégorie: Non classé

Un grand scrap

Par défaut
Un grand scrap

Hello les scropines, me revoilà avec pour changer un peu des pages, minis album ou encore de mon changement de mode de vie, un monumental scrap.

Je l’ai réalisé pour une occasion toute particulière, le renouvellement de vœux de mariage d’une amie, cette idée me trottait dans la tête depuis un bon moment, mais je ne n’avais pas vraiment l’occasion qui s’y prêtait.  J’ai trouvé l’idée de départ sur Pinterest comme beaucoup d’entre vous, je présume, j’y passe des heures et des heures.  Voici le lien vers mon idée de départ.

http://monumentalscrap.blogspot.be/2016/04/entretien-avec-flore-ms-2016.html

Fort heureusement il est toujours impossible de reproduire à l’identique un modèle trouvé sur la toile, voici donc mon monumental scrap en détail étape par étape.

Pour débuter, mon chère et tendre armé de sa visseuse et de quelques vis à fixé les différents cadres entre eux,  hé oui les coller à la colle chaude ne fonctionne pas vraiment, j’ai donc fait : » LOULOUUUUUU ça ne colle pas » et hop dzzzziiitttt en un mot un geste il a fait le reste 😉 puis place à la créa.

Première étape et là attention les filles ne vous prenez pas la tête, il ne faut pas réfléchir juste y aller au feeling.

Pour jouer avec les couleurs, j’ai avant de commencer peint en vert pâle la toile qui vient par dessus les autres.  Equipée de mon gesso, d’une vieille carte de banque et d’un pochoir créer avec ma scan n cut, j’ai réalisé par-ci par-là quelques reliefs.

Après séchage, j’ai fait mes taches, le mariage ayant pour thème de couleur le vert et le blanc, j’ai choisi des brushos de chez colorcraft:

  • lemon
  • cobalt blue
  • leaf green
  • perfect pearls forever green des chez Ranger

plus de l’écoline verte que j’ai principalement aspergée en divers endroits, les brushos ont été parcimonieusement mis pour varier les tons puis dilués à l’eau claire.

Pour varier les effets, j’ai joué avec mon pinceau aquarellable, soufflé les taches encore très humides avec une paille, mis du gros sel à quelques endroits pour donner un effet étoilé, pris le capuchon du spray et réaliser quelques ronds saupoudrer du perfect pearls  et tremper ma paille dans un fond de bushos dilué puis secoué au-dessus afin de créer quelques taches.

DSCN1932

Ensuite pour la décoration, tout est une question de goût personnel, de thème choisi … ici, je voulais peux de couleurs, car pas toujours évident d’accorder des photos prises à des endroits différents sur un même projet. Je voulais donc travailler le noir et blanc (c’est tellement beau en plus), donc, j’ai missionné le futur « remari » pour me trouver quelques photos qui représentaient au mieux selon lui sa famille et oui il m’en fallait bien un dans la confidence désolée Mymy.

Ensuite, j’ai rechercher, sauvegarder, retravaillé, programmer et découper avec ma petite machine magique toutes les décorations.  A l’exception des tampons, ce sont ceux de chez carabelle studios par Azoline, j’en suis amoureuse, j’ai tous placer sur la toile et bien photographier pour que lors du collage, il n’y ait pas de soucis d’emplacement. Voici quelques vues.

Pour le collage, j’ai utilisé un dérouleur et de la taky glue.

 

Pour inclure un souvenir de leur magnifique journée, j’ai fait une place pour y mettre une photos de leur choix tirée de cette journée remplie d’amour.

Pour finir chère Mymy et cher Didier encore toutes nos félicitations et beaucoup de bonheur à vous.

Et pour toi cher lecteur n’hésite surtout pas à me laisser un message ou même à t’inscrire à ma new letter afin de recevoir toutes les nouvelles publications de mon espace bien être.

Bizouillles à toutes et tous

 

Un bon début

Par défaut

Salut, lorsqu’on début une nouvelles vie, il est bon, je pense, d’établir ce que l’on a déjà fait pour voir ce qu’il nous reste à faire, n’êtes-vous pas d’accord avec moi ?

Dans notre nouvelle optique de vie, avec mon mari, nous avons établi une liste de ce que nous réalisions déjà, je vais donc vous les détailler dans cet article.

Commençons de manière générale, notre maison, elle est en ossature bois, nous l’avons pensée conçue et réalisée de nos propres mains, le bois, nous l’avons acheté dans nos forêts ardennaises (belge) c’est du douglas avec une certification PEFC (gestion durable des forêts).

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Nous avons une citerne pour récolter l’eau de pluie de 10 000 L ce qui nous permet d’être presque autonomes en eau, il n’y a que l’évier de la cuisine qui est recordé dessus, uniquement pour des raisons sanitaires. Elle est également très basse énergie, un rayon de soleil et hop il fait bon. Nous avons opté pour le triple vitrage qui nous offre une très bonne isolation thermique et acoustique.

Entrons maintenant dans la maison finie, je vous rassure;

La cuisine :

  • Le tris, notre commune comme toutes celles de Belgique incite au tri des déchets, nous avons pour cela les sacs pour ordure ménagère chaque semaine (hey, pour mon objectif du mois c’est OK, je n’ai mis qu’un sac), les PMC (plastique métaux cartons de boisson) 2x/mois, les cartons une fois par mois et bien sûr nous avons le parc à conteneurs,
  • Je fais mon pain grâce à une machine je m’y retrouve financièrement et qualitativement.
  • Les restes, soit nous les congelons, soit nos poules, oies, canards en profitent et nous le rendent en bons œufs délicieux, avec 4 poules pondeuses nous avons largement assé pour nous trois.  Deux fois par an, l’oie et la canne s’y mettent aussi et la c’est la profusion,
  • je ne fais fonctionner mon lave-vaisselle que lorsqu’il est bien rempli (parfois un peu trop) et surtout la nuit, car nous sommes équipés du conteur électrique bi horaire.
  • Par périodes, car ce n’est pas facile par moment j’établis les menus pour 2 semaines, la liste de courses qui va avec, croyez moi, c’est bien plus simple pour faire les courses.

Dans les autres pièces de la maison mise à part le tri des déchets, faire les lessives la nuit ou le week-end, l’achat d’un sèche-linge à condensation pour les jours de pluie, nous ne faisions pas grand chose. Comme dit la pub « mais ça c’était avant » ;-).

Nous voici à J+13, alors tout va bien, nous sommes toujours vivants et en bonne santé, je dirais même en meilleure santé, vous allez comprendre pourquoi un peu plus bas. Je vais vous expliquer ce que j’ai déjà changé dans mon mode de vie. Mon amie Valérie a aussi décidé de lancer une rubrique going green sur son blog, je vous mets le lien dans cet article.

En décidant d’adopter ce mode de vie, j’avais pour objectif de commencer par réduire le nombre de sacs poubelles de 60l de 4 à 2 par mois, pour le moment, je tiens la route un sac en 2 semaines YES !!!.

Je vais maintenant vous expliquer tout ce que j’ai déjà fait, pour les recettes et autres trucs et astuces il y aura des articles spécifiques comme pour la lessive. https://wordpress.com/post/alinefivet.wordpress.com/376

J’ai commencé par ma cuisine, pas encore bien évident pour moi de faire le grand tri et d’évacuer le « sentimentale », j’adore cuisiner et je trouve une utilité à tous mes ustensiles. Par contre côté essuie-tout, je finis les rouleaux achetés, et je passe aux serviettes réutilisables que j’ai fabriquées avec l’aide de ma maman (voir l’article spécifique).

Lorsque je dois acheter de la charcuterie, je ne la prends plus au rayon des préemballés, car beaucoup trop de plastiques, mais à la découpe chez mon petit bouché, j’y réalise des économies, car, je prends exactement ce dont j’ai besoin et je n’encombre plus ma poubelle avec ces emballages intempestifs, je ne vais pas adopter la méthode de Béa Johnson ou elle achète sa viande dans ses bocaux en verre, car contrairement à elle nous mangeons de la viande tous les jours et pas encore prête, ça viendra peut être un jour, mais j’ai trouvé une alternative qui n’est bien sûr pas zéro déchet, mais qui limite qd même la quantité, lorsque je rentre chez moi après le passage chez mon bouché, je mets mes achats en boîte dans mon frigo et l’emballage qui est composé de papier et d’une fine feuille de plastique, je le sépare, le film va à la poubelle et le papier dans mon feu à bois.

Au niveau de ma cuisine, j’ai fabriqué ma propre chapelure, un jeu d’enfant, pourquoi je ne l’ai pas fait plus tôt !!!! la aussi vous trouverez un tutos spécifique dans les prochains jours. En tout cas, pour ça, je ne reviendrais jamais en arrière les gratins et panures sont tellement meilleures, par contre si on panne une viande ou un poisson, il faut faire une double panure (voir conseil dans le futur tuto).

Passons à la buanderie, comme vous l’avez vu dans un article précédent, j’ai fabriqué ma propre lessive, je n’ai plus de gratouille un vrai bonheur, lorsque j’ai fait l’article, je ne l’avais pas encore testée, car, il fallait selon la recette trouvée sur Pinterest une semaine de repos. Après en avoir discuté avec une superwoman des produits faits maison, http://www.passionsdo.be/ la lessive pouvait être utilisée directement.  Tempi, une semaine avait déjà passé alors les résultats :

  • la lessive à un aspect de gel,
  • elle sent très bon, mais après le lavage il ne reste pas grande chose de cette odeur de frais, ça tombe bien je ne suis pas fan de parfum de lessive persistant,
  • Si vous avez envie de la tester, pas d’affolement, elle ne mousse pas ou très peu, mais comme on m’a souvent dit ce n’est pas parce que ça ne mousse pas que ça ne lave pas !!!!

Un dernier changement dans mon monde se passe à la salle de bain out les gels douche et shampoing plein de produits chimiques, bonjour les pains de savon et de shampoing, ma peau et mes cheveux me disent merciiiiiiii, je sens vraiment la différence, une vraie sensation de propre. J’adore, je les ai achetés dans la boutique citée plus haut, elle est basée à Mariembourg en Belgique dans la province de Namur, mais on peut y faire du shopping en ligne super non ??!!  même mon mari s’y est mis il a fini sa bombe de mousse à raser, ses derniers rasoirs et a dit bonjour le blaireau, le savon à raser et le rasoir une lame comme autrefois.

Voilà pour un début, je ne trouve pas ça si mal, qu’en dis-tu ? Si je suis arrivée à faire tout ça en 13 jours, imagine en 365 ;-).

Surtout, n’hésite pas à me laisser des commentaires des conseils, like cet article si il t’a plus et tu peux même t’inscrire à la newsletter

Voici le lien vers le site de mon amie  http://valetscrapbookin.esy.es/wordpress/category/notre-going-green/

Ma petite lessive

Par défaut
Ma petite lessive

Hello les amis made in 0 déchet, dans la foulée du changement de mode de vie de ma famille, pour le bien de ma peau ultra sensible et bien sûre pour le respect de notre planète, voici ma recette de lessive.  Attention je ne l’ai pas encore essayée, il faut une semaine de repos pour que tous les ingrédients se mélangent parfaitement.

J’ai trouvé cette recette sur Pinterest lors de mes innombrables recherches.  J’ai juste changé les quantités d’eau pour des raisons pratiques, je voulais la mettre dans un bidon et non dans une boîte.

Quand on regarde la looonnnnngggguuuueeeee liste d’ingrédients d’une lessive industrielle, et quand on sait qu’au final, il ne faut que 3 ou 4 ingrédients pour en fabriquer, quand on voit aussi le prix que coûte une lessive industrielle et même en France.  Ma lessive « Le chat » en 4 L me coûtait 14,19€ ou 3,55€ du litre.  Ici l’ensemble de mes ingrédients (sauf l’huile essentielle achetée depuis un petit temps) ne m’a coûté que 15€ et j’ai a peine entamé les paquets pour faire mes 4 L de lessive, même si j’avais du acheter l’huile essentielle, je m’y serai retrouvée point de vue budget.

Voici les ingrédients pour 4 L de lessive

DSCN1222

150 g de paillettes de savons de Marseille (vous pouvez aussi râper vous même un savon)

150 g de cristaux de soude.

6 c à s de bicarbonate de soude

3 L d’eau

6 gouttes d’huile essentielle de lavande (vous pouvez changer, j’aime juste la lavande pour le linge).

LA recette

  1. Faire chauffer 1 L d’eau, lorsqu’elle bout, ajouter les paillettes de savon.
  2. Faire « cuire » 5 minutes.  ATTENTION ça monte comme du lait qui bout il faut donc mélanger très souvent. (sur la photo, ça a moussé jusqu’au bord de ma casserole)

DSCN1223

  1. Pendant que le savon se dissout, dans un bol, diluer les cristaux de soude dans 300 ml d’eau bouillante.
  2. Une fois que les 5 minutes sont passées, laisser tiédir
  3. Ajouter les cristaux de soude, le bicarbonate et les gouttes d’huile essentielle.
  4. Bien mélanger, laisser refroidir.  Avec les proportions reprisent de Pinterest, le mélange s’est vite figé sur le dessus puis à formé un bloc, j’ai donc fait chauffer de l’eau et en ai ajouté d’où les 3 L de la liste d’ingrédients (à la base c’était 2L).  il faut ajouter petit à petit pour avoir la texture que l’on désir.
  5. Pendant que le mélange repose, j’ai très souvent passer le mixer dedans pour l’homogénéiser.
  6. Pour finir, suivant la consistance du mélange, soit on le met dans un bidon soit dans une boîte les deux variantes en mode récup.  Ici j’ai lavé mon bidon de lessive le chat, j’y ai collé une jolie étiquette et réquisitionner mon mari car bcp trop lourd pour moi ;-).

Pour la consistance, elle doit quand même être onctueuse un peu comme une crème anglaise.

DSCN1225

 

 

En passant

Hello tout le monde,

Et bien voilà, après un grand engouement pour mon « mini cube », je me lance dans la créa de mon blog dédier au scrapbooking, vous pourrez y retrouver des pages, des cartes, des minis avec quelquefois de petits écarts à mon premier loisir et bin oui, personne n’est parfait, mais c’est surtout qu’à côté du scrapbooking, j’aime aussi la déco « hand made », cuisine, le jardinage…

Petite nouveauté 2016, je me lance sur la voie du ZERO déchet. A voir dans l’onglet ma maison en mode écolotitude

J’espère que ce que vous découvrirez sur ce blog vous donnera plein d’idées !!!

À bientôt

Bonjour tout le monde !